Connaissance de soi

Réaliser son thème de naissance maya

Je connais Amandine, et j’ai eu l’élan de lui demander mon thème de naissance Maya. Etant curieuse de tout outil m’aidant à mieux me connaître et connaître mes enfants pour mieux les accompagner, j’ai sauté sur l’occasion !
De plus, un ami m’avait parlé du calendrier des 13 lunes il y a quelques années, alors j’ai voulu explorer davantage.
Je consacre cet article à une description générale du thème de naissance Maya. Si tu souhaites l’explorer en profondeur, tu peux visiter le site d’Amandine, et celui des 13 lunes et faire tes propres recherches. J’ai profité de cette séance pour l’interviewer et j’ai complété avec les informations de l’agenda « synchronomètre » mis à ma disposition par mon ami.

Le temps linéaire et le temps cyclique

Avant de parler du thème de naissance Maya, il est nécessaire de faire un point sur le décompte du temps. 

Dans nos sociétés modernes, le temps est linéaire. Nous avons le calendrier grégorien qui est basé sur une fréquence illusoire et abstraite en « 12 : 60 » (12h / 12 mois  /60 min). Il a été utilisé pour le commerce et au travers des guerres et cela n’a jamais cessé. Il est en lien avec une matrice reliée à la sphère mentale et égotique, qui nous sépare de la Source. Il est disharmonique et chaotique. Cette mesure du temps dénaturée, irrégulière et artificielle maintient les mêmes programmes de l’Histoire sans jamais les résoudre.

Avant cela, nous utilisions le calendrier des 13 lunes, comme les Celtes, et les Mayas.
Les Mayas utilisent donc le Tzolkin pour relier le macrocosme au microcosme. Le Tzolkin est le calendrier sacré des mayas qui reconnaît la fréquence de temps universelle. Elle maintient l’univers dans l’ordre synchronique. Il comprend 260 jours, qui correspond à 20 cycles de 13 jours qui tournent en permanence.

Dans cette vision, le temps est cyclique et basé sur une fréquence en « 13 : 20 » (13 lunes, 13 tonalités comme nos 13 articulations majeures; 20 glyphes comme nos 20 doigts/orteils, 20 zones géographiques sur la planète). 

Ce cycle prendrait naissance dans le Soleil Central (voir la vidéo de Gabrielle Isis qui parle du Soleil Central), qui est la Source, de là où on vient, et là où on retourne. Se mettre en contact avec cette vision du temps, veut dire se mettre en lien direct avec la Source, sans intermédiaire.

C’est un chemin parmi d’autres pour aller vers sa Souveraineté (être sa propre autorité et la mettre en action).

Alors, prêt.e à revenir dans une vision de la vie où « le temps est art » (et l’art des gens) et non plus « le temps est argent »?

Pour s’y connecter, José Arguelles, qui a canalisé des Mayas Intergalactiques, a créé le synchronomètre, un calendrier de transition destiné à mesurer les synchronicités, à rendre visible l’invisible, permettant un retour de nos mémoires cosmiques par notre reconnexion à la Source.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  La parentalité positive agrémentée de spiritualité

Ce calendrier luni-solaire-galactique est basé sur :

  • le calendrier des 13 lunes : 13 lunes de 28 jours + 1 jour = 365 jours
  • le Haa’b : 18 mois solaires de 20 jours + 5 jours = 365 jours
  • le Tzolkin : 20 Glyphes déclinés sur 13 Tonalités = 260 jours

Connaître notre signature galactique : le Kin de naissance

La signature galactique, c’est la place que chacun occupe dans le Tzolkin. 
C’est un GPS Galactique
On tient notre place grâce à une note. C’est un contrat passé avec soi-même
On part avec certains bagages. Le thème de naissance Maya délivre ces bagages en les organisant (les dons, les ombres, le défi) et en les rangeant dans des symboles. 

En décidant de jouer le rôle de notre Signature Galactique, on réconcilie toutes les parts de notre Etre : mental, corps, esprit, âme. On choisit de vibrer la fréquence particulière qui nous caractérise, de l’émettre et la transmettre tel un cadeau au monde !

Il existe 260 combinaisons, donc il y a des milliers de doubles comme nous.
Là où l’on peut observer des différences, c’est dans le « défi », plus ou moins débloqué selon les individus à cause du transgénérationnel et du vécu de chacun.

Mon thème de naissance Maya en exemple

A titre d’exemple, ma signature galactique correspond au Kin 112 et il s’agit de l’ « Humain Jaune » avec la tonalité Galactique ». Elle correspond à la « base », à l’énergie principale, à la véritable personnalité.
Ce symbole se trouve au centre du thème de naissance Maya.
Pour être complet, il y a 4 symboles autour de cette « base ». Imagine des cartes posées sur une table.

En haut, on trouve le « Guide » (l’intuition). Chez moi, c’est le Guerrier Jaune.

A droite, « l’Analogue »  (la ressource), qui est la Main Bleue me concernant.

En bas, il s’agit de la « Manifestation » (l’aide inattendue, le pouvoir caché et mystérieux), La Lune Rouge pour moi. 

Et à gauche « l’Antipode » (le défi), personnellement le Vent Blanc

Le but du jeu est de débloquer le défi pour être à 100% de notre potentiel et devenir un Etre éveillé.

J’ai beaucoup aimé la poésie qui se dégage de ce thème de naissance. Pour les êtres sensibles et réceptifs aux symboles, il y a de quoi se régaler également !

J’ai vécu une belle synchronicité lors de la séance avec Amandine. Lorsqu’elle m’a lu les premiers paragraphes de mon défi, le Vent Blanc, j’ai senti une forte émotion m’envahir car ça résonnait beaucoup ! Et le cadeau du ciel a été un lever de vent assez fort !

Tout m’a parlé dans l’ensemble, certaines données étaient nouvelles car jamais entendues auparavant, mais je les connaissais presque toutes intérieurement

Liens avec le Design Humain

Etant désormais formée au Design Humain, j’ai fait énormément de liens avec cet outil.

Cela me fait dire que beaucoup d’éléments sont inscrits dès la naissance! 

Je rappelle que chaque élément n’est ni bon ni mauvais en soi, que chacun est porteur d’une expression basse et d’une expression haute. Se connaître à travers ce genre d’outils permet selon moi de choisir en conscience ce que l’on veut exprimer au monde et aussi de rebondir plus facilement lorsqu’on est chahutés par la vie.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  Comment diminuer les conflits lors des repas ?

Voici quelques exemples de parallèles que j’ai faits entre les données de mon thème de naissance Maya et le Design Humain (DH) : 

L’Humain Jaune comme Base

L’Humain Jaune me dit de m’ouvrir à ma réceptivité, de prendre le temps de recevoir pour remplir ma coupe, sans attendre avec anxiété. En tant que « Générateur Manifesteur », je suis dans l’action rapide et ma stratégie est de « répondre » à la vie. Pour répondre, il faut déjà « ralentir et être en état de réceptivité ».

  • « Parfois, dans mon jugement et mon évaluation, je trouve que je ne suis pas celle que je pourrais être ». Ceci me fait penser à mon canal 20-34 inconscient en DH, dont le thème est la puissance dans l’Instant Présent. 
  • « Il se peut que de vieux schémas de confusion et une certaine anxiété surgissent ». Ceci me parle par rapport aux Centres Tête et Ajna ouverts chez moi. 

Le Guerrier Jaune comme Guide

  • Le thème de naissance Maya indique que mon « Moi Supérieur », mon « Intuition Divine » est sage, profond, mystique, relié ciel-terre, que je peux capter ce que dit l’esprit. Je fais le lien avec mon Design Humain qui possède des canaux individuels. Ceux-ci sont reliés à la Source.
  • Le guerrier Jaune n’aime pas la hiérarchie, les pouvoirs ; pareil que « Générateur Manifesteur » en DH (et pareil que le Manifesteur aussi d’ailleurs). 
  • Et enfin, le guerrier jaune a cette capacité de guérisseur, de thérapeute. Me concernant, une médium m’avait dit que j’avais une âme de thérapeute, contrairement à beaucoup qui se disent thérapeutes et qui n’en sont pas vraiment^^. Cet élément, je ne l’ai pas vu dans mon Design par contre. 

Lune Rouge comme Manifestation

  • « Sujet à de forts sentiments, pleure facilement », cet élément me parle beaucoup et cela résonne avec ma porte 30 « des sentiments » en DH et le Centre du plexus solaire ouvert, qui amplifie les émotions des autres.  
  • « ton 3e oeil est ouvert », cela se voit également dans ma porte 43 en DH, de l’intuition, celle pour les autres surtout, un genre de « Mme Irma ». 

La main bleue comme Ressource, ma Force Alliée

  • C’est le thème qui était le plus inconscient chez moi. Par exemple, j’aime jardiner, faire mes petites préparations culinaires ou des produits de beauté avec des produits naturels, faire avec mes mains, et même avoir un simple geste de toucher (poser une main sur l’épaule) en séance selon les gens en face de moi et le moment. Mais je n’avais pas réalisé à quel point ceci est une ressource pour moi et peut être « thérapeutique » pour les autres. Je n’ai pas fait de lien avec mon Design pour le moment.

L’onde enchantée de naissance

C’est une lecture supplémentaire au Kin de naissance.
Elle correspond à la tonalité de la journée de naissance sur 13 jours. Je suis née le huitième jour sur le cycle de 13 jours. Cette huitième tonalité possède le son de l’octave galactique. 
Par exemple, chez moi, cela donne l’action pour « Questionner son intégrité : est-ce que je vis ce que je crois ? »

Et ça me parle tellllllment !!! Il m’est important (ou essentiel) d’avoir expérimenté ce dont je parle et d’être en accord avec moi. Pour illustrer, il m’est arrivé de me dire quelques fois, dans des moments de grandes difficultés avec mes enfants, de ne plus me sentir la légitimité d’accompagner des parents, car je voulais être un exemple (au moins pour moi), être en accord entre ce que je dis, ce que je ressens et ce que je fais.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  Comment diminuer les conflits lors des repas ?

Et bien-sûr, chacun de vous qui me lisez avez votre propre « tonalité » sur ces 13 jours, accompagnée d’un animal Totem. Cette onde enchantée de naissance correspond en quelque sorte à la Mission de vie. 

A découvrir en séance avec Amandine peut-être ?!

Le Château de destinée

Le château de destinée est aussi une autre lecture de ce grand enseignement Maya.

Il correspond à 4 cycles de 13 ans que nous finalisons à nos 52 ans, année à laquelle nous repartons de 0 pour les revivre une deuxième fois. Chez les Mayas, on dit que l’homme entre dans une phase de sagesse. Vers 50-53 ans, nous sommes comme en préparation de la fin d’un cycle pour un nouveau déjà connu puisqu’à 52 ans (on parle de RESET) nous sommes à nouveau guidés par la même énergie qu’il y avait à notre naissance. Ces années peuvent être initiatiques, avec des épreuves, des transformations, ou même des réminiscences d’émotions vécues en utérin et nourrisson. C’est un moment propice de transformations, de libérations quand des situations ressurgissent. Nous avons l’opportunité d’avoir une vision plus large puisque déjà vécu.

L’accompagnement avec « le château de destinée » met le zoom sur une année en particulier. Chaque année à notre anniversaire, il y a une énergie particulière qui nous accompagne pour nous aider à déployer tout les potentiels de notre Kin de naissance

Pourquoi réaliser notre thème de naissance Maya et/ou celui de nos enfants ?

De façon générale, le thème de naissance est un outil de connaissance de soi qui permet à chacun de reconnaitre sa véritable identité. Ainsi, un des effets premiers est une bouffée de valorisation qui re-dynamise instantanément l’Etre qui reçoit son Thème.

Il est donc conseillé dans les périodes de doutes particulièrement dans les transitions professionnelles mais aussi pour celles et ceux qui ont perdu confiance en eux/elles. Il peut aussi être utile pour les couples afin qu’ils puissent repartir avec des pistes d’éléments à travailler et d’autres forces à faire vivre.
Enfin, il sert à connaitre nos potentiels et obtenir des pistes concrètes pour savoir comment les déployer.

Amandine a une fille de 8 ans et lui parle parfois de son thème de naissance Maya. Elle pense que c’est un bon âge pour commencer à leur restituer cette information. 

Personnellement, je pense que c’est un outil de connaissance de soi qui peut leur permettre de rester connectés à eux, ou de les guider vers eux-mêmes s’ils se sont un peu égarés. 

C’est à chacun.e de voir quand cela paraît être le bon moment. 

Ethiquement, cela me paraît plus juste de leur faire un debrief à eux-mêmes plutôt qu’à leurs parents sans eux, ceci afin de respecter une part de leur intimité. Et puis, on peut aussi attendre qu’ils en éprouvent un certain intérêt. 

Je rappelle le site internet d’Amandine ici 😉

Si vous avez aimé l'article, que dites-vous de le partager ? ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.