Vie simple et nature

10 activités à faire avec nos enfants au jardin

Faire des activités au jardin avec ses enfants est un jeu d’enfants! Je suis adepte de ne rien préparer et de laisser la vie couler à travers nos envies et le mouvement du moment. Néanmoins, de temps en temps, j’aime prévoir des préparations spécifiques.

Cet article entre dans le cadre de l’événement inter-blogueurs proposé par Aline Ohlmann du blog Porter-Guider-Expérimenter dont le thème est « Les jeux et activités à faire en extérieur avec les enfants ! »

Mon compagnon et père de mes enfants, a été maraîcher, j’ai moi-même travaillé plusieurs mois dans ce domaine. Nous avons un grand jardin potager, donc c’est un sujet qui occupe une grande partie de nos journées !

Que tu aies un petit ou un grand jardin, un balcon ou une terrasse dans un appartement, et l’occasion de te balader dans des parcs et jardins publics, tu y trouveras quelques idées de ce que tu peux faire avec ton enfant dans un jardin potager et botanique.

Toutes ces idées permettent, en plus de s’occuper et de s’amuser, le bon développement des sens de nos enfants, comme Aline en parle dans son article sur les 5 sens.

Tu pourras également voir son excellent article sur les bienfaits de marcher pieds-nus pour l’enfant, ainsi que sur la motricité libre, qui sont des pratiques évidentes chez nous pour nos petits.

#1 – Activité semis de légumes adaptée aux enfants

Tu auras besoin, soit de godets, soit de pots de yaourts que tu recycles en les trouant sur le bas, de terreau et de graines. Si tu décides de faire des semis dont les graines sont plus petites (comme les choux, les salades) tu peux prendre des boîtes en polystyrène chez un poissonnier comme sur la photo.
Pour semer directement en terre, évidemment, c’est mieux d’avoir un morceau de terrain.

Tu peux faire des semis à toutes les saisons. A la fin de l’hiver et au début du printemps, tu peux démarrer les semis de tomates, aubergines, poivrons, courgettes, concombres, courges.

En juin et juillet, tu peux semer les graines de choux et de betteraves qui sortiront cet automne. Pense également aux salades mais là, c’est mieux si tu le fais seul.e car les graines sont vraiment très fines.
C’est une activité qui peut être rapide à faire, qui favorise la concentration, le calme et la minutie.

En pleine terre, tu pourras semer des radis, de la roquette, des épinards. Les graines sont généralement enrobées et faciles à prendre en main.

Pour des enfants entre 3 et 5 ans, les graines de courgettes, concombres et courges sont plus faciles à manipuler. Pour les enfants plus grands, les autres graines sont aussi adaptées. Celles-ci se font en godets (ou pots de yaourts). Pense également aux graines de maïs et de blé (même du blé sec que l’on avait depuis plusieurs années a repris hyper facilement) et de haricot (avril/mai).

Ton enfant pourra avoir la mission d’arroser les pots ou l’espace de terre, quotidiennement avec un petit arrosoir.

Voici des noms de sites internet sur lesquels tu peux trouver des graines bio :
Germinance, Kokopelli, Essembio, Biaugerme, Graines del Pais.

Activités autour des fleurs

L’idée est de commander en amont des graines de fleurs et de les semer comme précédemment, avec une bonne pincée de graines par godet.

#2 – A manger

Ramasser et manger les fleurs pour des préparations en salades ou juste pour picorer. C’est ce que mon fils préfère, se balader dans le jardin et grignoter des plantes comestibles.

– La bourrache et son petit goût de fruits de mer
– Les fleurs de romarin. Tu peux en profiter pour prendre quelques feuilles pour la cuisine ou les tisanes l’hiver. Personnellement, j’en mets dans la poêle quand je fais frire des pommes de terre.
– les fleurs de capucine
– les fleurs de mauve
– les fleurs de souci
– les fleurs de coriandre
– les fleurs de ciboulette (mon petit d’1 an m’en réclamait à chaque fois que nous allions dans le jardin, mais bonjour son haleine ensuite !!)

bourrache

#3 – Tisanes

Utiliser les fleurs et les plantes pour la tisane

– Tu peux acheter un pied de verveine, le mettre en pot ou en terre et ramasser les feuilles quand il sera étoffé. Tu les feras ensuite sécher à l’air libre chez toi, sur un plateau par exemple.

– Ramasser les fleurs de camomille. On trouve généralement beaucoup de fleurs de camomille sur les chemins ou les champs un peu secs. Il en existe 3 sortes principales (allemande ou matricaire / romaine ou noble/ grande camomille).

Tu peux en ramasser avec tes enfants et les mettre à sécher à l’air libre.

Tu trouveras plus d’informations sur le site Promesses de fleurs.

– Vers mai/juin, quand les tilleuls sont en fleurs et que celles-ci sont encore bien fraîches, avant que la teinte ne tourne au marron, en ramasser un bon sachet pour les faire sécher à la maison.

Une fois séchées, tu les mets en pots en verre. Si tu crains que ça ne soit pas tout  à fait sec, il te suffit d’ôter le couvercle. Les 2 plantes ensemble ou séparées te seront utiles en tisane pour des soirées d’hiver sous le signe de l’apaisement.

#4 – Réaliser un macérât huileux puis un baume de millepertuis

Nous avions acheté des graines de millepertuis mais elles peuvent aussi se trouver dans la nature. Les fleurs se ramassent au solstice d’été ou à la St Jean le 24 juin. Chez moi, elles fleurissent encore, ce n’est pas trop tard pour les ramasser. Si tu observes bien les feuilles, tu verras qu’elles contiennent plein de mini-trous.

C’est une huile intéressante pour l’été pour enduire le corps après des coups de soleil car elle est réparatrice. Nous l’utilisons beaucoup en hiver en baume pour nos mains.

millepertuis

Recette :

– Ramasser 2 bonnes poignets de fleurs.
– Les mettre dans un pot en verre stérilisé et y ajouter de l’huile d’olive ou de tournesol bio et 1ere pression à froid
– Laisser un mois au soleil couvert (dans un pochon kraft pour qu’elle ne reçoive pas le soleil direct)
– La filtrer et y ajouter de l’huile essentielle de lavande

macérât de fleurs de millepertuis

Pour faire un baume, il suffit d’ajouter 16% de cire d’abeille en faisant chauffer au bain marie.

Et voilà le résultat 3 mois plus tard après récolte (j’ai tardé un peu avant de filtrer l’huile)! On dirait de la crème au marron tant par la couleur que la texture, mais c’est bel et bien du baume !

Si tu souhaites avoir plus d’infos sur la recette de l’huile de millepertuis, tu peux consulter ce site internet.

Activités autour des plantes aromatiques

En plus d’agrémenter tes bons petits plats, les plantes aromatiques raviront les sens de tes petits.
Peu après l’écriture de l’article, nous étions dans le jardin avec mon fils de bientôt 6 ans et je lui faisais chercher des plantes. Je lui demande alors de trouver la citronnelle. Je lui donne un indice et il me dit « Ah ça?! Ce n’est pas de citronnelle ! c’est de la mélisse citronnée ». Bon ok, je sors… (Bon, la mélisse « citronnée » n’existe pas, mais c’était en effet bien de la mélisse).

#5 – Les manger fraîches

Se promener simplement dans le jardin et goûter la sarriette, le thym, les feuilles de menthe, l’origan, le persil, la ciboulette (ses fleurs également, très belles pour la salade), et le basilic.

J’en donne aussi à goûter à mon petit qui a entre 1 et 2 ans pour qu’il goûte les saveurs. C’est important pour moi de le laisser expérimenter par le goût et de réduire ma peur que mon enfant s’étouffe car je suis plutôt confiante.

#6 – Herbes de Provence

Si tu as un petit robot manuel ou électrique, tu peux accompagner ton enfant pour qu’il les y mette ou bien l’accompagner pour les couper sur une planche.

Ma prochaine mission sera de préparer des ‘herbes de Provence maison’. J’ai trouvé une recette à base de ces aromatiques qui me plaît bien :

  • 50g de sarriette sèche,
  • 30 g d’origan séché,
  • 10g de thym séché,
  • 10g de romarin séché.

Il est important de faire sécher les aromates avant de mixer.

Cela peut aussi être une bonne idée de cadeau ‘fait maison’.

#7 – Pesto de Basilic

Recette que j’affectionne et qui peut être gardée dans des pots en verre au congélateur :

basilic

A portions égales :
– Basilic (mixer)
– Poudres d’amandes et noisettes (mixer)
– Fromage blanc
Puis ajouter du jus de citron (qui évite que ça noircisse), de l’huile d’olive, sel, poivre, piment, et parmesan selon ton goût.

Activités autour des fruits

Si tu as des arbres fruitiers, tu auras l’occasion de faire découvrir sur l’arbre la diversité de nos fruits ! Si tu as un bout de terrain, tu peux mettre des fraisiers, des framboisiers, des cassissiers et groseilliers. Si tu n’as qu’un balcon, tu peux mettre des pieds de fraisiers dans des jardinières.

#8 – Fraisiers

fraisiers

En plus du grand plaisir que ce sera de les dévorer, il peut être amusant pour ton enfant de s’occuper de pieds de fraisiers. A cette saison, ils ne donnent quasiment plus de fraises, mais tu peux observer tes pieds et voir que les stolons sont déjà bien formés et qu’ils s’apprêtent à donner de nouveaux fraisiers.

Tiens toi prêt.e pour l’automne et récupère à ce moment-là des fraisiers (en coupant les stolons) et replante-les, soit dans des petits pots (godets), soit directement en terre. Nous avions également fait cela à la fin de l’hiver, mais l’automne est la meilleure saison pour faire cela.

#9 – Framboisiers

C’est la saison pour manger les framboises, ces petits fruits si fragiles et tellement délicieux. L’activité principale consiste simplement à les manger en se baladant !

La deuxième que je te propose, c’est de récolter les feuilles de framboisier tôt le matin en juin ou juillet. Prendre de préférence les jeunes feuilles en bonne santé. Il faut faire attention à ce qu’il n’y ait pas d’œufs d’insectes sous les feuilles, bien les rincer, et les faire sécher quelques jours dans une pièce de la maison, en vérifiant que cela ne pourrisse pas.

Elles pourront être utilisées en tisane. Elles ont de nombreuses vertus, notamment pour les femmes enceintes. L’infusion prépare les muscles pelviens, soulage les crampes, détend les muscles utérins. La boire à partir de la 37e semaine peut stimuler les contractions, c’est pourquoi il est généralement conseillé de ne pas la boire avant. Même si tu n’en as pas l’utilité toi-même, cela peut être un cadeau utile pour une maman enceinte de ton entourage.

Enfin, si tu allaites, ces tisanes enrichiront ton lait, car la tisane est riche en vitamines et minéraux (vitamine C, fer, calcium). De plus, grâce à son action astringente, elle apaise les maux de gorge et les petites diarrhées.
Et enfin, les feuilles de framboisier sont recommandées aux femmes qui souffrent de problèmes menstruels.

#10 – Faire des fruits séchés

Nous avons une serre, nous vivons dans un département gâté en soleil, c’est donc amplement suffisant pour faire des fruits séchés : des pommes, des pêches de notre jardin, des figues, et des tomates (variété Roma) !

Comme tu n’as certainement pas de serre, tu peux opter pour un déshydrateur électrique ou pour la plage arrière de la voiture qui fait « effet serre » en plein été.

Nous utilisons un tissu spécial maraichage qui s’appelle du « P17 », mais tu peux trouver un simple voile d’hivernage dans un magasin de jardinage.

Tu coupes les fruits en fines lamelles, tu laisses les figues entières et tu les mets à sécher dans le tissu, tu les retournes de temps en temps et normalement, en quelques jours, c’est prêt. Cela dépend évidemment du temps qu’il fait.
Pour les tomates, c’est un vrai produit de luxe ! J’ai fait plusieurs essais : faire sécher les tomates soit natures soit préalablement trempées dans du jus de citron, un peu d’huile d’olive, du sel et du thym. Après séchage, on les conserve dans de l’huile d’olive et c’est un régal !

L’abonner à un magazine nature pour de nouvelles idées

Pour terminer, si toi ou tes enfants adorez passer du temps dans la nature ou avez une intelligence particulièrement tournée naturaliste, découvrez les abonnements La Salamandre.
Il existe La Petite salamandre pour les 4-7ans (m’a paru possible dès 3,5 ans), la Salamandre Junior pour les 8-12 ans et la revue adulte, ainsi que tous les livres associés.

J’espère que cet article t’aura donné envie d’essayer de nouvelles recettes et activités avec tes enfants. N’hésite pas à mettre en commentaire celles que tu pratiques déjà.

Si vous avez aimé l'article, que dites-vous de le partager ? ;)
  •  
  •  
  •  

7 commentaires

  • Corinne

    Très très bon article qui m’a beaucoup plu. Car oui, on peut faire plein d’activités avec les enfants au jardin. Ma préférée est la cuillette des fleurs pour agrémenter les salades. Les enfants ouvrent en général de grands yeux, mais comme ils les ont cueillies eux-même, ils mangent de la salade plus facilement. C’est bon pour leur santé et pour la conivence qui s’installe entre nous, surtout s’il y a des copains à émerveiller 😉
    J’en profite aussi pour expliquer à contrario, qu’il ne faut pas cueillie ce qu’on ne connait pas (exemple les boutons d’or qu’il ne faut pas donner aux chèvres non plus). souffler sur les graines de piloselle vers l’enclos, en revanche, ça c’est plus que permis (utile contre la brucellose). voilà comment on peut enseigner les fondamentaux mine de rien :-))
    merci donc…

  • Anonyme

    Merci Beaucoup Bastienne d’avoir participé à mon événement inter-blogueurs avec ce très chouette article. ça donne envie de venir se promener dans votre jardin qui inspire le calme et la sérénité… et d’y goûter avec plaisir quelques gourmandises ! Les enfants doivent apprécier toutes ces activités que vous y faites en famille. Et oui! Rien de tel pour éveiller les sens de nos enfants que de pouvoir sentir toutes ces odeurs et goûter ces saveurs. Ou encore de pouvoir manipuler la terre entre ses doigts, faire des semis ou des cueillettes! J’aime ta simplicité et ta façon d’apprécier la vraie nature des choses! Alors encore une fois un grand merci à toi!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :