Education nouvelle,  Introspection

Design Humain et parentalité

Associer Design Humain et parentalité m’a paru important pour creuser plusieurs approches qui renforcent le lien et la qualité d’être des personnes en relation et le potentiel de nos enfants.

Ma première rencontre avec le Design Humain, c’est avec une amie qui m’en avait parlé, puis avec Lucie, analyste en Design Humain, rencontrée dans des stages de CNV. Ces 2 dernières années, je me suis penchée sur le sujet à différentes reprises.

Qu’est-ce que le Design Humain ?

Design Humain, définition et origine

Voici ce qu’en dit Lucie, analyste en Design Humain, de type projecteur.

« Le Design Humain nous enseigne une posture, un regard sur la vie et sur nous-même qui favorise notre déconditionnement en reconnaissant notre unicité. C’est un système de compréhension du monde et de la place singulière que nous y occupons. Découvrir votre design signifie reconnaître ce que vous êtes déjà et lui faire de la place. »

« A la croisée des chemins entre l’astrologie zodiacale, le système indo-bramanique des chakras, le I’Ching chinois et ses 64 hexagrammes, les éléments actuels de connaissances en génétique (64 codons de l’ADN), le Design Humain est un système complexe de décodage énergétique.
Pour celui-ci, bien que le vécu humain soit extrêmement varié d’un bout à l’autre de l’histoire et de la planète, il y a relativement peu de thèmes archétypaux qui régissent la psyché humaine et son action dans le monde. Selon ce modèle, 64 thèmes (soit 36 alliances thématiques) programment individuellement et collectivement, consciemment et inconsciemment, nos comportements, nos valeurs, nos représentations du monde et de la vie. »

Mary Tyson, aussi analyste en Design Humain, de type manifesteur, nous dit ceci :

« Le Design Humain est un outil de connaissance de soi grâce auquel on accède notamment à des informations sur notre source d’énergie et la manière dont elle circule entre nous et ce qui nous entoure. »

Types énergétiques

L’humanité entière est divisée en 5 Types :

Générateurs (37% de la population)
Générateurs Manifesteurs (33% de la population)
Les générateurs et générateurs manifesteurs sont la force de vie de la planète. Leur stratégie consiste à réagir et à y répondre pour trouver la satisfaction et éviter les frustrations. Ils ont une aura ouverte et enveloppante et ont besoin d’apprendre à se connaître.

Projecteurs (20% de la population)
Leur stratégie consiste à attendre l’invitation pour réussir et éviter l’amertume. Ils ont une aura concentrée et absorbante et ont besoin d’apprendre et de comprendre l’autre.

Manifesteurs (9% de la population)
Leur stratégie consiste à informer avant d’agir pour trouver la paix et éviter la colère. Ils ont une aura fermée et repoussante et sont ici pour comprendre leur impact sur les autres.

Réflecteurs (1% de la population)
Leur stratégie consiste à attendre un cycle complet de la lune avant de prendre des décisions éclairées, ce qui mènera à une vie plus surprenante et moins décevante. Ils ont une aura de résistance et d’échantillonnage et apprennent à réfléchir plutôt qu’à s’identifier.

Les types permettent d’identifier la durée de vie de ton énergie (avant d’avoir besoin de repos), comment fonctionne ton énergie une fois que tu es sur un projet, le rôle que tu joues dans l’humanité grâce à cette énergie et comment celle-ci impacte le monde, la rapidité avec laquelle tu peux agir et t’engager dans un projet, ta façon de construire les projets.

Le schéma corporel de design humain

ça, c’est mon design de Générateur-Manifesteur 😉

Le blog d’Isis tourné sur les nouveaux travailleurs, de même type énergétique que le mien, générateur manifesteur (avec un blog similaire au mien dans sa forme) apporte aussi plein d’éléments de compréhension intéressants, notamment à propos du schéma corporel. Le lien ci-dessus t’aidera à comprendre l’ensemble des éléments du schéma corporel.

Ce schéma est constitué de formes géométriques appelées « centres ». Chaque centre a une fonction spécifique et révèle dans nos comportements si nous sommes en accord avec nous-mêmes ou si nous sommes influencés par l’extérieur.

Les centres peuvent être définis (en couleur) : énergie toujours présente

Les centres peuvent être non-définis (blancs) (ou ouverts si aucun numéro en violet dans ce centre) : énergie du Centre activée en présence de quelqu’un qui a ce Centre défini (même à distance, en visio, en lisant son contenu sur internet).

  • Losange du haut = Centre de la Tête = inspiration, possibilité ; doute, confusion.
  • Losange sous celui-ci = Centre de l’Esprit = croyances, pensées, analyse, rationalisation, logique.
  • Carré sous celui-ci = Centre de la Gorge = communication (orale et écrite), action, leadership, savoir, éducation.
  • Losange sous-celui = Centre G = identité, amour, GPS intérieur (mission, direction).
  • Carré sous celui-ci = Centre Sacral = force vitale, énergie créatrice, sexualité.
  • Carré tout en bas = Centre de la Racine = celui qui active les autres Centres. Il peut être soit moteur (donne l’impulsion), soit source de pression (se sentir obligé de faire des choses).

Et maintenant les 3 triangles restants, de gauche à droite :

  • Triangle en bas à gauche = Centre de la Rate = instinct & peurs (dans l’idée de nous maintenir en vie) ;
  • Triangle le plus au milieu = Centre du Coeur = égo, motivation, volonté, détermination + finances, plan matériel.
  • Triangle à droite = Centre du Plexus Solaire = émotions, sentiments, désirs.

Tout le monde possède toutes ces énergies, mais pas de la même façon.

On trouve également des canaux reliés par des portes (les numéros).

Les profils

Il existe 12 profils composés chacun de 2 chiffres :

– 1/3 – Investigateur/Martyr

– 1/4 – Investigateur/Opportuniste

– 2/4 – Ermite/Opportuniste

– 2/5 – Ermite/Hérétique

– 3/5 – Martyr/Hérétique

– 3/6 – Martyr/Modèle

– 4/6 – Opportuniste/Modèle

– 4/1 – Opportuniste/Investigateur

– 5/1 – Hérétique/Investigateur

– 5/2 – Hérétique/Ermite

– 6/2 – Modèle/Ermite

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  Les 5 blessures de l'âme

– 6/3 – Modèle/Martyr

Où et comment découvrir ton Design ?

Tu as besoin de tes coordonnées de naissance : nom, prénom, lieu (pays et ville), date, heure et minutes.

Sur ces 2 sites, tu peux trouver ton schéma corporel gratuit.

Jovian Archive et Design Humain.eu

Le site Design humain France. On peut acheter un rapport d’analyse de son type pour 26€. On me l’avait offert. D’après mon expérience, je pense que ce n’est pas le meilleur choix à faire pour démarrer dans la compréhension du design humain.

Sur le site de Mary Tyson, tu peux avoir ton schéma corporel gratuit et recevoir en plus un petit livret explicatif sur les types, l’autorité de chacun et ce que sont les centres énergétiques.

Tu peux aller voir les articles et les podcasts d’Isis au sujet du DH. Elle a spécialisé celui-ci dans divers outils (dont le DH) sur les nouveaux modes de travail et notamment des modes qui correspondent à notre nature profonde (en fonction de notre Design).

Voici un lien vers sa rubrique « connaissance de soi » et quelques uns de ses articles sur le DH.

Aller plus loin : RDV, ateliers, Ebooks et livres.

Bénéficier d’ateliers et de séances individuelles (et à 2) avec Lucie.

Lucie est de type projecteur. Elle peut accompagner les autres types aussi mais c’est vrai que si tu es projecteur, quelqu’un qui l’est aussi sait encore mieux de quoi il parle.

Tu peux voir avec Isis au cas par cas également.

J’ai créé un partenariat avec Mary, de type manifesteur.

Tu peux ainsi bénéficier de 10% sur l’ensemble de ses produits et services en tapant le code de réduction BASTIENNE (pas très original^^).

Elle a des ebooks tournés sur la sphère professionnelle pour vivre son activité en étant en accord avec soi.

Mais ce qui est dit sur le pro peut aussi coller avec le perso en le transposant. Et bientôt il y aura une petite surprise pour les parents.

C’est notamment grâce à son ebook que j’ai compris ce que voulait dire concrètement le profil (6-3 pour moi), et la subtilité de ne pas initier pour un générateur avec des exemples concrets.

Le pas à pas qu’offre Mary est intéressant si tu es néophyte avec le design humain car cet outil est assez complexe, donc cela permet de l’appréhender tranquillement.

Elle fait des vidéos donc si ce format te convient bien, tu peux aller visiter sa chaîne YouTube.

Et d’autres personnes que tu peux trouver sur ton chemin qui te parleraient plus J

Tu peux trouver des livres sur le sujet. Il y a le livre référence Design Humain, la science de la différenciation, mais le moins cher que j’ai trouvé est sur Amazon (que je ne tiens pas spécialement à enrichir^). Voici les 27 premières pages en pdf de ce livre à télécharger ici.

Design Humain et Ennéagramme

L’Ennéagramme nous montre notre part réactive/automatique (notre ego/personnalité). C’est un profil psychologique qui se construit dans l’enfance. Et le Design Humain, une matrice énergétique qui nous montre les grands traits de notre essence dans cette incarnation.

Chacun des 2 outils nous pousse à nous reconnecter à notre essence, notre être profond.

Je ne suis pas un profil Investigateur à rechercher les informations jusqu’au bout du bout. Je ne vais donc pas creuser en détails les différences et points communs entre l’Ennéagramme et le Design Humain 😉 et plutôt me contenter de te dire mon expérience avec chacun de ces outils.

Grâce à l’Ennéagramme

– J’ai ressenti un énorme soulagement de cerner plus qui j’étais (type 9). J’ai arrêté de penser que je n’avais pas de personnalité, mais plutôt que j’étais suffisamment empathique et ouverte pour accepter des points de vue et des façons d’être différents.

– J’ai ciblé les endroits en moi qui avaient besoin d’être travaillés : l’affirmation de moi, l’apprentissage à sentir mes limites et à les dire, accepter d’être en désaccord avec d’autres et de vivre le conflit, la sensibilité à la pression, apprendre à faire un choix…

– J’ai compris comment fonctionnaient les autres autour de moi, et j’ai donc arrêté de penser qu’on était très différents et très éloignés. Savoir comment ils fonctionnaient et qu’ils avaient eux aussi des peurs, m’a aidé à plus les aimer et/ou les accepter.

Je pense au fonctionnement de mon compagnon en type 7, cela nous a aidé et amusé de prendre conscience de nos comportements et de prendre du recul sur nous-mêmes.

Tu peux télécharger dans le bonus (sous l’article ou ci-contre) ou lire un peu plus à ce sujet pour investiguer sur ton propre Type. Ce n’est pas une valeur sûre à 100% car contrairement au Design Humain, c’est un profil psychologique, qui dépend de l’analyse que tu poses sur toi-même (ou que les autres posent sur toi-même) donc il y a forcément une marge d’erreur due à la vision déformée que l’on a de nous-même. Cela peut néanmoins te donner une idée. Et si tu souhaites creuser davantage, tu peux prendre rdv avec moi. C’est toujours aidant d’avoir l’effet miroir de l’autre personne, et de t’entendre parler.

Parfois, pour un même type (le type 9 par exemple), il y a des différences. Cela est normal car le type ne parle que de la personnalité, nous ne sommes pas faits que de cela. Pour la difficulté à aller dans le conflit par exemple, je remarque que je peux y aller plus facilement que d’autres types 9.

Je pense que ces différences peuvent être dues au type énergétique que montre le Design Humain (mon centre de la gorge défini qui est dans la Communication, la Parole ? mon centre G défini ?).

De même, la sensibilité à la pression se voit sur le Design avec le Centre Racine non-défini.

Je pense que le Design Humain montre des aspects similaires à l’Ennéagramme. Des éléments se croisent.

Grâce au Design Humain

– Plus de compréhension de moi-même quand j’ai su le fonctionnement de mon type Générateur-Manifesteur.

Celui-ci consiste à mener plusieurs projets en même temps, à avancer un peu de façon chaotique, désordonnée, rapide, impatiente. Ce n’est pas que j’ai un problème avec l‘engagement ou la persévérance ! C’est juste que j’aime papillonner, découvrir de nouvelles choses, et les lâcher quand elles m’intéressent moins.

– Cela m’a grandement soulagé lorsque j’ai lu mon profil 6-3.

Le mien est 6/3 qui veut dire Modèle/Martyr. Sachant que le Modèle fonctionne sur le mode Martyr jusqu’à 30 ans… j’ai été baignée de cette seule énergie pendant la majorité de mes années vécues. Cela m’aide à comprendre mon parcours hyper varié, à avoir plein de compassion pour « moi-m’aime » sur mes multiples expériences professionnelles, amoureuses, de vie tout simplement.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  Message aux "childfree"

Après 30 ans, le modèle se pose, prend de la hauteur et fait profiter les autres de toutes ses expériences vécues… Et paf, à 30ans, j’ai eu mon 1er enfant, puis mon 2e enfant quelques années plus tard…Et ce blog qui te dit « tiens, regarde, ça je l’ai essayé, voilà ce que ça donne ». Si tu n’es pas de profil 6 ou 3, alors ton besoin d’expérimentation est moindre et tu pourras utiliser pour toi l’expérience des autres.

Marie dit dans sa vidéo sur le « Martyr », aussi appelé « Expérimentateur », que les enfants 3 (et 6 puisqu’ils fonctionnent comme un 3 jusqu’à 30ans) ont tendance à vouloir expérimenter par eux-mêmes (donc à demander plus de vigilance aux parents !!)

– Certains détails comme les canaux (qui relient les portes) m’ont aidé aussi pour identifier comment mon potentiel peut s’exprimer. Mon canal 34-10 vient me montrer qu’il est hyper important que j’aime ce que je fais, que je vibre la joie. Si cette condition n’est pas là, ma réalisation ne peut pas être là.

Ma sensibilité aux détails concrets (comme les erreurs d’orthographe par exemple) se voit dans ma porte 24 (dingue non ?). En ce qui concerne les détails, on le retrouve chez le signe de la Vierge. Donc en tant que Vierge ascendant Vierge, je suis concernée. Mais le Design Humain prend en compte les astres, donc tout se recoupe !

La porte 19 met en lumière mon côté qui peut provoquer l’autre dans une sorte d’agressivité-passive (qui se retrouve chez le type 9 de l’Ennéagramme d’ailleurs), qui le fait se mettre en colère en premier.

Mon centre splénique non-défini (centre de l’instinct de survie et de l’intuition) fait que je capte les informations telles que les douleurs ou les émotions des autres. Ceci est bien utile pour mes séances 😉 Et le challenge est de savoir si ce que je ressens appartient à l’autre ou à moi.

Il y a encore beaucoup à découvrir…

Parentalité et Design Humain : un outil de compréhension supplémentaire

Je vois le Design Humain comme un bel outil pour prendre sa place dans le monde et lié au fait d’être en accord avec soi-même. Il est plus facilement associé à la sphère professionnelle et c’est d’ailleurs sur ce point qu’il m’est le plus précieux en ce moment.

Mais j’ai eu envie d’explorer la parentalité.

J’ai donc eu un autre rdv avec Lucie qui concernait les points principaux importants à connaître chez mes enfants sur leur profil énergétique et dans notre relation.

Pour Lucie, il est aussi important que le Design Humain ne soit pas là pour cataloguer l’enfant. C’est pour cela que l’outil est abordé pour la relation spécifique parent-enfant et pour éclairer des endroits difficiles (ou pas).

Pourquoi aborder le design humain sous l’angle de la parentalité ?

Mon « pourquoi » au fait de devenir mère était teinté de mon profil Modèle-Martyr. En effet, j’avais employé les termes « tester » et « expérimenter » dans le fait de devenir mère, comme dans cet article. L’expérimentation étant le propre du « martyr », cette appellation était logique pour moi, même si elle avait choqué un « professeur collègue » à l’époque de mon passage en ZEP.

Comprendre ma manière d’aborder la maternité avec cet angle de vue a été une bonne occasion d’enlever un autre jugement insidieux sur moi-même !

Mes 3 intentions :

1/ Distinguer ce qui me semble être de l’ordre d’une problématique ou d’un dysfonctionnement chez moi ou mon enfant, d’une simple caractéristique de type énergétique.

2/ Etre vigilante sur certains points pour être en mesure d’accepter ce qui est et/ou d’améliorer la relation.

3/ Avoir un outil à disposition pour le transmettre à mes enfants lorsque le temps viendra pour eux de vouloir se connaître davantage (à l’adolescence notamment).

Mary Tyson a fait une vidéo (15′) sur le Design Humain et les enfants.

Je te résume ce qui est important de respecter chez les enfants selon leur type :

  • Enfants Projecteurs : qu’ils soient reconnus pour ce qu’ils sont. Ne pas leur mentir car ils nous captent, nous scannent.
  • Enfants Manifesteurs : leur laisser un espace de liberté dans lequel il peut faire ce qu’il veut pour pouvoir développer sa créativité. Lui apprendre à demander la permission et tout faire pour accepter sa demande. L’accompagner dans une situation de danger (par exemple, l’aider à mettre le plat chaud dans le four).
  • Enfants Générateurs et Générateurs-Manifesteurs : les laisser se connecter à ce qu’ils veulent, ce qu’ils sentent dans leur sacral. Par exemple: les laisser courir vers la boîte de chocolat après qu’on leur ait proposé au lieu de « oui maman, merci » en restant droit sur la chaise, et dire « beurk » au lieu de « non merci ». Lui apprendre à dire non, accepter qu’il dise non.
  • Enfant Réflecteur : reflète son parent. Enfant très sensible aux autres enfants. Respecter son énergie et son identité fluctuante. Lui apprendre à se laisser du temps avant qu’il prenne ses décisions. Faire attention à la qualité de son environnement, à son bien-être.

Ce que le Design Humain m’a apporté pour ma parentalité

Schémas corporels : le mien et celui de mes 2 fils superposés

Mon compagnon est manifesteur, je suis générateur-manifesteur, notre premier fils (grand chouchou) est générateur, et notre deuxième fils (petit chouchou) est projecteur.

Autant dire qu’on est tous bien différents !!

Voici les exemples personnels les plus représentatifs de ce que le Design Humain m’a permis de comprendre et d’accepter :

Sommeil des enfants

Grand chouchou, qui est générateur, a besoin de se coucher quand sa réserve d’énergie est épuisée, donc l’heure fixe est à éviter. Ceci est valable pour tous les enfants générateurs ! Je ne lui impose jamais de dormir à telle heure. Même si pour ma tranquillité, je préfère qu’il soit seul et prêt pour dormir.

Petit chouchou qui est projecteur a donc son centre sacral (de la force de vie) non-défini (le 2e carré en partant du bas en blanc). C’est la même chose chez les types Manifesteurs et Réflecteurs.

Ceci signifie que ces types sont poreux à l’énergie vitale des autres (des générateurs). Il ne sent pas quand il est fatigué. Les projecteurs doivent se coucher avant d’être trop fatigués, car ils sont plus sujets au burn-out que les autres du fait qu’ils carburent à l’énergie des autres et n’ont pas de limite.

Donc quand il s’agit de dormir, il est préférable que ces types soient dans leur cocon pour n’être qu’avec leur énergie et pouvoir sentir leur fatigue.

Et je l’ai constaté avec petit chouchou qui s’endort plus vite avec son père (manifesteur avec centre sacral non défini) qu’avec moi. A part nourrisson, il n’a jamais dormi en écharpe. Alors que grand chouchou s’endormait un peu partout, qu’il y ait du monde autour ou pas. Nous faisons du cododo avec lui, mais je remarque qu’il a tendance à avoir un sommeil plus léger, en tout cas, à se réveiller plus facilement que son frère.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  La parentalité positive, c’est quoi ?

Dormir à part serait donc sans doute plus adapté pour lui (même si nos conditions matérielles actuelles ne le permettent pas).

Cette donnée me renforce dans la conviction qu’il n’y a pas une seule et bonne manière de faire, même quand il s’agit de maternage proximal.

Le côté « provoc’ » de petit chouchou

Tu sais, le côté où tu pourrais te dire « il me cherche ». Je parle d’ailleurs de ce sujet dans mon article « Quoi faire quand l’enfant provoque ? »

Pour petit chouchou, en plus de son autorité émotionnelle, il a le canal 39-55 (avec la porte 39 de la « Provocation ») qui comme son nom l’indique provoque des réactions émotionnelles chez les autres, et lui permet de faire le tri entre les personnes qui résonnent avec elles ou non.

Chez lui, cela le fait passer de clown à dragon, à chercher la limite dans le sens « qu’est-ce que ça déclenche chez l’autre si je fais ça ? ». C’est une énergie qui pique.

Au moment de l’écriture de cet article, il va avoir 2 ans. J’ai donc peu de recul, mais malgré cela, je perçois ce côté-là lorsqu’il tente de m’arracher les lunettes avec un petit temps d’arrêt juste avant, qu’il continue à jeter de la nourriture parterre ou à réécrire sur le canapé avec le feutre (lavable, ouf !) alors que je lui dis un « non » ferme. Chose que ne faisait pas grand chouchou (qui n’a ni le canal 39-55, ni la seule porte 39).

Différences de rythme émotionnel

Les 3 gars qui m’entourent ont tous une autorité émotionnelle. La mienne est instinctive. C’est à dire que leurs prises de décisions sont basées sur leur vague émotionnelle.

Cela crée parfois un décalage pour « les choses à faire ». Moi, je peux sentir dans l’instant « oui », « non », ou « je ne sais pas » ; et eux ont besoin d’attendre qu’une émotion se présente pour sentir si oui ou non ils ont envie de faire telle chose. La vague émotionnelle peut durer plus ou moins longtemps.

Pour grand chouchou, son émotionnel est aussi amplifié par un canal qui fait qu’il fonctionne « un moment où il donne, un moment où il ne veut pas » avec un questionnement de fond sur s’il a envie de soutenir ou pas.

Au quotidien, cela ressemble finalement à une forme de marchandage basé sur l’envie.

Notre duo fait se confronter 2 fonctionnements un peu différents :

Je sais où aller et quoi faire dans l’instant pour acter mes convictions et grand chouchou peut se faire entraîner par moi même si sa propre réponse émotionnelle y est défavorable.

Le design explique ce que je vis au quotidien. J’avais intuitivement compris qu’avec lui, c’était plus approprié de lui proposer une idée en avance (une sortie, une rencontre avec d’autres personnes, un jeu) pour qu’il sente à son rythme si ça fait oui ou non en lui. Inversement, quand il est dans sa vague « envie », elle peut se confronter à la mienne qui a envie d’autre chose.

Zones de challenge des centres non-définis

La séance en duo permet de « coller » les 2 schémas corporels.

Les zones non-définies permettent de voir les moments potentiellement délicats dans notre interaction, ou les tendances d’interaction.

Par exemple, le centre tête reste non-défini dans mon interaction avec grand chouchou. Ensemble, cela donne une tendance à vouloir répondre à toutes les questions de l’un ou de l’autre, à se perdre dans la confusion, à vouloir clarifier les souvenirs. Et ça me parle vraiment, car il arrive que l’on parle et que la conversation finisse par partir en blabla qui ne m’intéresse plus et lui non plus en plus !

Lucie proposait de lâcher la tension induite par ce centre non-défini en se divertissant avec des choses inspirantes.

Avec petit chouchou, c’est le centre de l’ego qui est non-défini, en superposant nos schémas corporels. Il peut y avoir une tendance à vouloir prouver à l’autre l’engagement et la loyauté au sein de la relation, d’être la bonne mère ou le bon fils, performer une estime mutuelle. C’est encore un peu tôt pour sentir cela au vu de l’âge de mon fils, mais j’ai déjà remarqué des pensées subtiles comme « est-ce qu’il sent que je l’aime assez, que je lui montre suffisamment comparé à son frère ? »

Lucie m’a conseillé de lâcher la tension induite par ces centres non-définis en se mesurant par le jeu, en mettant de l’auto-dérision sur cette loyauté. La sagesse sous-jacente à ce fonctionnement est le fait de ne rien avoir à se prouver mutuellement.

Type de digestion

Le Design Humain peut également identifier ce qui est bon pour nous en terme de « Comment on mange ? » car ceci influe sur notre digestion. Attention, il ne s’agit pas de « qu’est-ce qu’on mange ». Et je ne sais pas où l’on voit cela sur le schéma corporel.

Pour grand chouchou, de type « cueilleur », j’ai ainsi appris qu’il digère mieux ce dont il aime le goût et qu’il choisit lui-même. Par exemple, une pomme plutôt qu’une autre (même si elles semblent toutes pareilles). Il est bon de l’inviter à goûter pour qu’il découvre ce qu’il aime mais pas « lui faire aimer » parce que ce n’est pas possible.

Pour petit chouchou, ce qui ressort c’est son type « chasseur » qui digère mieux quand il a faim. C’est cette sensation qui prime pour lui. Manger quand il n’a pas faim altère ses fonctions digestives. La tonalité alternative indique qu’il digère mieux en mangeant un aliment à la fois, l’un après l’autre, sans que tout soit mélangé dans sa bouche, et que les plats, recettes où tout est mélangé sont plus difficiles à digérer.
Ces types ont une tendance à « trier » les aliments dans leur assiette. Je ne serais pas étonnée d’être comme lui également car c’était ma spécialité enfant.

Certains enfants ont besoin de manger en mouvement. Donc parfois, il est bon de les laisser bouger quand ils mangent 🙂

Je t’ai montré plusieurs exemples personnels, surtout pour te donner une idée concrète des informations que tu pourrais retirer du design.

Et toi ? où se situent tes enfants ? Qu’as-tu appris ? Tu peux le dire en commentaire 🙂

D’autres sources que celles citées en lien direct :

https://designmag.fr/human-design.html#Personnalite_vs_Design_dans_le_BodyGraph_du_human_design

Si vous avez aimé l'article, que dites-vous de le partager ? ;)

12 commentaires

  • Valériane

    Très intéressant de reprendre tes exemples. J’ai mis de côté l’apprentissage de mon design mais cela me donne toujours très envie d’en savoir plus !

  • Cécile

    Merci beaucoup pour cet article très enrichissant qui donne vraiment envie de s’informer davantage !! J’ai particulièrement aimé les exemples concrets avec les enfants; c’est incroyable l’impact que ça peut avoir sur notre façon de s’adapter à eux pour les élever dans le respect d’eux-mêmes et cela me semble une vraie aide pour essayer de faire les meilleurs choix possibles. Cela me semble aussi être une aide à ouvrir sa tolérance et son esprit à la diversité d’être. J’avais déjà entendu parler du human design mais jamais comme cela 🙏

    • Bastienne

      Je suis vraiment heureuse que mon article contribue à faire connaître le design Humain et à dévoiler l’intérêt pour les parents de s’en servir ! Merci pour ton commentaire Cécile et je te souhaite que cet outil te soit utile 🙂

  • Marina

    Bonjour, merci pour cet article incroyable sur l’approfondissement du design humain. On peut dire que c’est un peu à la « mode » mais personne ne donne des explications concrètes sur cet outil. J’avais un peu de mal à comprendre le système. De plus, c’est extrêmement pertinent de l’aborder sous l’angle de la parentalité 🙂

    • Bastienne

      Merci Marina 🙂 mon article aborde en superficie ce qu’il recouvre, et plus dans les détails comment je m’en suis servie personnellement…car en effet, c’est un outil extrêmement complexe !

  • Stella

    Je decouvre. je ne connaissais pas du tout le « Design humain ». Je trouve cela à la fois interessant et complexe. En effet, l’etre humain est un etre complexe. J’ai beaucoup aimé les exemples qui mettent vraiment en lumière ce système et illustrent tres bien les applications pratiques dans la vie en famille de tous les jours. Merci de m’avoir fait decouvrir.

  • Marie - Karma Santé

    Tu as du faire un travail énorme pour écrire cet article ! Tu m’as rappeler que je me suis inscrite sur un générateur grâce à Benjamin Torre, je vais y retourner pour comprendre tout cela avec l’aide de ton article.

  • Claire Marie

    Coucou.
    Je découvre petit à petit la richesse de ce blog !! 🐚 Merci Bastienne 🙂
    J’ai abordé mon profil en design humain avec une amie il y a quelques mois et déjà je trouvais des pistes pour être encore plus alignée avec qui je suis !!! Même si c’était un tout petit aperçu et que c’est encore flou pour moi.
    Depuis quelques jours je me dis que cet outils pourrait certainement beaucoup aider un jeune de mon entourage très proches 😉
    Affaire à suivre … ❤️

    • Bastienne

      coucou Claim 🙂 merci pour ton retour !! C’est dingue, je me dis que cet outil est de + en + connu 🙂 C’est top ! à l’occaz’, je suis curieuse de savoir où tu te situes, et s’il aura aidé cette jeune personne 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :