dessin acupuncteur et femme de dos
Périnatalité,  Soin

Bienfaits de l’acupuncture enceinte

Si tu es enceinte, as-tu déjà pensé à l’acupuncture ?

L’acupuncture, médecine chinoise ancienne, est déjà bien établie en Occident, même si dans nos pays, elle est considérée comme une thérapie alternative. La médecine traditionnelle chinoise (MTC) est composée de 5 branches : L’acupuncture et moxibustion / Le massage Tui Na et Shiatsu / La diététique / La pharmacopée (herboristerie) / La gymnastique corporelle (Qi Gong).

bon, là, il a vraiment beaucoup d’aiguilles !!

L’acupuncture est une pratique que j’ai essayée pour plusieurs séances d’affilée il y a plusieurs années, avant d’être mère, et qui me faisait du bien.

Lors de mes 2 grossesses, j’ai aussi vu une acupunctrice, et à chaque fois, cela a été très bénéfique. A l’heure où j’écris, j’en suis au début du 2e trimestre de mon 3e bébé, j’ai refait une séance, et je confirme que c’est toujours aussi bénéfique !

Et comme j’aime écrire à propos de ce que j’ai expérimenté et qui a fonctionné pour moi, voici :

Retour d’expérience

Lors de ma première grossesse, je vivais dans un lieu de vie collectif, et nous avions un cabinet de soin sur place. J’avais le luxe d’avoir à domicile une ostéopathe. Voir d’ailleurs l’article au sujet de l’ostéopathie pour les femmes enceintes et les bébés.

Et une acupunctrice se déplaçait sur une journée à la demande de plusieurs habitants.

De mémoire, j’ai dû la voir 3 fois et j’avais grand besoin de soin pour mon émotionnel exacerbé !

Elle alla vérifier l’organe de la rate, en lien avec les hémorragies de la délivrance, sur demande de ma sage-femme, puisque j’avais prévu d’accoucher à domicile, et que ma mère en avait vécu une à la naissance de mon frère. Ma rate était en forme, cela rassura tout le monde.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  Accouchement : rôle du partenaire

Lors de la dernière séance, elle me demanda si je voulais accélérer un peu le travail. On était 14jours avant le terme et cela m’allait bien de mettre un petit coup de boost.

5 jours plus tard, mon enfant naissait.

On peut dire que ça avait plutôt bien fonctionné !

Pour ma deuxième grossesse, nous avions changé de lieu. Il se trouvait que l’une des deux sages-femmes qui m’accompagnait était également acupunctrice.

J’ai également eu besoin de cette pratique qui m’a aidé pour détendre mon système nerveux (toujours lui !) et améliorer mon sommeil.

Je n’ai jamais été très fan au moment de la pose des aiguilles, car parfois, selon les endroits et leur sensibilité, cela crée une sorte de décharge électrique désagréable.

Mais les bienfaits qui s’en suivent sont indéniables.

mannequin méridiens acupuncture

L’acupuncture enceinte

J’ai interviewé ma sage-femme acupunctrice pour écrire cet article, qui a souhaité garder l’anonymat.

L’acupuncture reconnecte les sphères physique et psychique et permet un rééquilibrage général.

Il est bon de vivre des séances d’acupuncture enceinte, car c’est une période de grands bouleversements (hormonaux, émotionnels, corporels, psychiques).

Et comme la femme enceinte qui souffre peut difficilement prendre des médicaments du fait du passage de la chimie dans le placenta et le bébé, ce genre de médecine douce est complètement adapté.

Quelle formation ?

Les professions médicales ont accès à un DIU (diplôme inter-universitaire) dans plusieurs villes de France qui dure 2 ans. Ainsi, des gynécologues-obstétriciens, des anesthésistes, des médecins ou des sages-femmes ont accès à cette formation.

Ils obtiennent un DU Acupuncture spécialisé gynéco-obstétricale.

Autrement, les acupuncteurs suivent des études qui durent 5 ans. Même s’ils sont compétents sur la sphère gynéco-obstétricale dans leur formation, ils ne se sont pas spécialisés. A l’inverse, le DU Acupuncture spécialisé gynéco-obstétricale ne permettra pas de traiter des maux très divers de monsieur et madame tout le monde.

Cela dépend ensuite de la sensibilité du praticien, quel qu’il soit.

Plusieurs bienfaits de l’acupuncture en étant enceinte

Généralement, les consultations des femmes enceintes sont pour améliorer le sommeil, les douleurs de dos (sciatique, douleurs au bassin), et diminuer le stress.

Ma sage-femme a mis l’accent sur l’effet de relâchement que l’acupuncture a sur la sphère mentale. Et ensuite, les bienfaits peuvent se sentir sur de nombreux aspects.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  L'hygiène naturelle infantile en pratique

Préparation à la conception

En cas de difficulté à procréer, l’acupuncture est une voie de soin possible.

Désagréments du quotidien

– Stress

L’acupuncture permet de se recentrer et d’accéder à l’émotionnel par un autre biais que la parole.

– Nausées

– Douleurs cervicales, et toutes les douleurs de dos

Et je dirais aussi dès qu’un organe est en faiblesse.

Avant et pendant l’accouchement

L’acupuncture peut contribuer à faire se retourner un bébé positionné en siège dans 2/3 des cas.

Elle permet de préparer le col de l’utérus. Comme ce qui m’est arrivé 😉

Il est possible d’avoir les aiguilles pendant le travail (si l’acupunctrice est là !).

Ma sage-femme témoigne qu’elle a à plusieurs reprises, mis les aiguilles en tout début de travail et cela a grandement facilité et accéléré l’accouchement.

Ma deuxième sage-femme acupunctrice m’a donné le témoignage suivant : « j’ai connu une femme que j’ai accompagné pour son 9e accouchement, elle a toujours eu des accouchements qui se sont bien passés, son secret : 1 séance d’acupuncture par trimestre de grossesse, en prévention ! »

Et toi, as-tu déjà expérimenté cette pratique ? Quels bienfaits as-tu ressenti ?

Si vous avez aimé l'article, que dites-vous de le partager ? ;)

7 commentaires

  • Marie de Karma-Santé

    Je n’ai pas eu recours à l’accupuncture enceinte, mais hors grossesse si, et c’etait vraiment libérateur, problème de sinusite et torticolis.
    Je trouve que cest vrai que l’acupuncture reconnecte les sphères physique et psychique et permet un rééquilibrage général.

  • Carole

    Encore un article tellement intéressant ! J’ai beaucoup entendu parler de l’acupuncture enceinte, mais surtout pour retourner bébé en siège ou pour accélérer le travail (étant à moins de 3 semaines du terme, je me demandais d’ailleurs quels en étaient les avantages, ou si c’était une question d’envie de ma part). Je n’avais pas conscience que l’acupuncture pouvait aider autant pour la partie psychique, ni sur les problèmes de sommeil ou de mal de dos ! Je vais peut-être me renseigner du coup 🙂 Merci pour ce super article !

  • Marina

    Bonjour, merci de partager cette expérience qui sera d’une grande aide pour les femmes enceintes. J’ai moi-même eu recours à des séances d’acupuncture les 5 premiers mois de grossesse et cela m’a énormément aidé. Ayant une fibromyalgie, cela m’a évité de prendre de lourds traitements. Je ne peux que conseiller cette médecine douce durant la grossesse.

  • Tamara

    Cet article aurait été précieux il y a trois ans avant l’accouchement de mon troisième. Quoiqu’en Equateur j’aurais peut être eu un peu de mal à trouver un acuponcteur… Merci en tous cas pour ce partage ! Je me suis inscrite à la newsletter 😉

  • Virginie V

    Je n’avais pensé à faire de l’acupuncture en étant enceinte… d’ailleurs aucune pratique de médecine chinois, pour autant je suis convaincue que cela m’aurait été bénéfique !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :